lundi 5 mars 2018
Découvrir nos produits associés

S'équiper d'un déambulateur, mais pourquoi faire ?

Le déambulateur, comme son nom le laisse entendre, sert à la déambulation, mais pas que ! Le déambulateur est une aide au déplacement, permettant aux personnes ayant des difficultés à marcher, de se déplacer de façon autonome, en réduisant les risques de chute, et en diminuant les appuis sur les membres inférieurs. Il est donc utile pour conserver une mobilité dans la vie de tous les jours (neurologie, gériatrie), ou pour gagner en mobilité lors d'une reprise de la marche, après un accident (post-traumatique) ou une intervention chirurgicale (post-opératoire)

Le déambulateur, selon sa conception, est appelé cadre de marche ou rollator

Le cadre de marche est conçu avec un cadre métallique, souvent en aluminium pour sa légèreté, deux poignées et quatre pieds antidérapants. Il va servir d’appui au malade qui va le déplacer en le soulevant ou en le poussant à chaque pas. Le cadre de marche est en général dépourvu de roulettes. Cela dit, certains cadres de marche peuvent être équipés de 2 roues à l'avant. La présence de ces roues va permettre à l'utilisateur de pousser le déambulateur plutôt que de le soulever.

Le rollator, quant à lui, est un déambulateur qui roule. Il possède des roues ( modèles à 2, 3 ou 4 roues)

L'utilisation du déambulateur est motivée par une diminution de la force musculaire, du tonus, au niveau des membres inférieurs. Parfois c'est l'absence de tonus musculaire d'un membre qui motive l'achat d'un déambulateur. C'est le cas par exemple des personnes amputées ou ne pouvant pas prendre appui sur leurs jambes. Cette baisse de tonus est synonyme de perte de capacités motrices et peut parfois être combinée à une perte d'équilibre.  Les personnes âgées ont du mal à se déplacer seules, et cette difficulté est croissante. Avec l'âge, durant une convalescence, ou encore après une chute, se déplacer à l'aide d'un déambulateur devient incontournable.

En bref, le déambulateur est idéal pour maintenir l’autonomie, permettant aux personnes à mobilité réduite de pouvoir se déplacer avec plus de liberté, à l'intérieur comme à l'extérieur.

Il existe des déambulateurs de petite taille pour les enfants concernés par le handicap et qui sont dans l'apprentissage de la marche.

Pour parfaire l'adéquation entre l'utilisateur et ses besoins, il existe différents modèles de déambulateurs. Avant d'acheter un déambulateur, il est nécessaire de se poser les bonnes questions, selon les critères de choix qui sont les suivants :

  • L'utilisateur et sa taille : déambulateur pour adulte ou pour enfant.
  • Le poids supporté : pour une personne en surcharge pondérale, une déambulateur renforcé sera choisi.
  • La pathologie et le niveau de capacités motrices résiduelles des membres inférieurs (Parkinson, hémiplégie...) : il existe par exemple un déambulateur rollator spécifique pour hémiplégique
  • L'utilisation : intérieure ou extérieue.
  • Le mode de déplacement (péconisé par un soignant ou préféré par le patient) : lever, pousser, lever et soulever (principe du déambulateur articulé).
  • Le nombre de roues et leur taille : déambulateur 2 roues pour l'intérieur, déambulateur 3 roues maniable, déambulateur 4 roues d'extérieur.
  • La présence d'un siège : déambulateur avec assise
  • La présence d'accessoires pratiques pour déambulateurs : panier, tablette, monte-trottoir, porte-canne
  • Le caractère pliant ou non pliant, et le fait que le déambulateur tienne debout sur ses roues une fois qu'il est plié.

Les différents types de déambulateurs : utilisation et particularités des différents modèles de déambulateurs

  • Cadre de marche simple
  • Cadre de marche pliant articulé
  • Déambulateur, rollator deux roues
  • Déambulateur, rollator trois ou quatre roues
  • Déambulateur à appui brachiaux
  • Rollator bariatrique (pour les personnes en surcharge pondérale)
  • Cadre de marche pour enfant

Cadre de marche fixe

C'est un déambulateur simple, de structure fixe. L’avantage de ce cadre de marche est sa grande stabilité. Ces modèles sont légers. Ils sont peu évolutifs en terme d'équipement : on peut rajouter des roulettes à l'avant du déambulateur, un filet pour cadre de marche.

Pour se déplacer, l’utilisateur doit soulever le cadre de marche puis le reposer quelques dizaines de centimètres plus loin, tout en s’appuyant sur les poignées. Il suit le déplacement de l'utilisateur tel que : il fait un pas puis soulève le cadre de marche, il fait un autre pas, puis le soulève à nouveau, etc. Dans le cas où le cadre de marche est équipé de roulettes à l'avant, le schéma du déplacement est différent : l'utlisateur pousse le déambulateur de manière continue ou non, il n'est plus nécessaire dans ce cas de la soulever. Il est idéal pour les déplacements en intérieur.

Les cadres de marches fixes sont utilisés par les patients qui ont subi une opération et qui doivent éviter l'appui sur une jambe. Le transfert du poids se fait au niveau des bras, sur les poignées du déambulateur. Ils sont aussi préconisés pour les personnes voûtées, et les personnes ayant des problèmes d’équilibre.

Cadre de marche fixe ESCORT

Cadre de marche articulé

Ce cadre de marche fait aussi partie des cadres de marche légers. Leur structure est en revanche articulée, et pliante.

Pour schématiser l'utilisation : le cadre avance en même temps que l’utilisateur, qui va déplacer le déambulateur un côté après l’autre. Lorsqu’il déplace le côté droit du déambulateur il avance son pied droit puis il réalise les mêmes mouvements du côté gauche, cela lui permet d’avoir un soutien constant. Le cadre suit les mouvements de la personne "pas-à-pas".

En plus d'être articulé, le cadre est pliant, pour être rangé et stocké facilement.

Cadre de marche articulé pliant ROMA

Cadre de marche releveur

Le cadre de marche dit "releveur" a une structure à 2 niveaux de préhension. Muni d’une paire de poignées intermédiaires, c'est-à-dire à mi-hauteur du cadre, l'utilisateur peut s'aider à se lever lorsqu’il est assis.

L'utilisation est double, combinant une aide au déplacement et une aide au relevage. Le transfert vers la position debout est facilité. Il trouve une bonne utilité pour les personnes à mobilité réduite qui vont aux toilettes et qui veulent se relever en toute autonomie.

Ce type de déambulateur releveur est léger. Les modèles proposés sont également pliants.

Cadre de marche déambulateur releveur Invacare Foria

Les déambulateurs à roulettes (rollators) permettent aux utilisateurs de se déplacer sans effort car il n’est plus nécessaire de le soulever pour avancer.

Déambulateur Rollator 2 roues

Le déambulateur dispose de 2 roulettes (petites roues) à l’avant et  de 2 patins à l’arrière. L’utilisateur peut marcher sans le soulever, seulement en s’appuyant dessus et en poussant.

Attention : même si les rollators deux roues sont adaptés à un usage en intérieur, à cause de leurs roues de petite taille, ne pouvant pas accéder sur tous les terrains, pensez avant d'acheter un déambulateur 2 roues que faire demi-tour dans un couloir peut être difficile pour une personne âgée. Pourquoi ? car les roues à l'avant ne sont souvent pas pivotantes, et demande à l'utilisateur de lever le rollator.

Pliable et faciles à utiliser, la plupart des déambulateurs 2 roues ne sont pas les plus simples à manier. Pour améliorer la maniabilité du rollator, la (ou les) roues avant doivent être pivotantes.

Déambulateur rollator 2 roues Invacare Actio 2

Déambulateur Rollator 3 roues

Le rollator 3 roues facilite les déplacements à l’intérieur, il présente une roue avant directionnelle, ainsi que des freins pour ralentir et pour bloquer les roues arrière.

Le rollator 3 roues est le plus maniable et il se destine à des personnes âgées qui ont un certain équilibre. Sa forme et sa roue avant pivotante et directionnelle permet à l'utilisateur de tourner ou faire demi-tour en occupant un minimum d'espace.

Attention toutefois à la stabilité qui reste diminuée avec seulement 3 points d'appui au sol ! Pour obtenir un maximum de stabilité, le choix d'un déambulateur à 4 roues s'imposera.

Déambulateur 3 roues Rollator Invacare Delta

Rollator 4 roues

Les rollators à 4 roues disposent de 2 roues directionnelles à l’avant. Ces roues pivotent et permettent à l'utilisateur d'orienter facilement le rollator selon la direction qu'il choisit. La taille des roues détermine l'usage du déambulateur, intérieur ou bien extérieur. Les roues de petite taille, appelées roulettes, offrent en théorie plus de maniabilité, mais en intérieur, sur des sols avec carrelage, parquet ou lino. Les roues de plus grande taille améliorent l'accessibilité et permettent ainsi de passer des obstacles tels que de petits trottoirs, des cailloux, un seuil de porte. Idéal pour l'aide aux déplacements en extérieur, le déambulateur à 4 roues est équipé de freins, et peut aussi être équipé de plusieurs autres accessoires qui permettent d'adapter le matériel afin de répondre au mieux aux besoins de chaque utilisateur, en fonction de son degré de mobilité et d'autonomie, ses habitudes de vie et son handicap.

A titre d'exemple, les accessoires que l'on peut facilement obtenir, avec ou sans supplément de prix, sont : un panier, une tablette, un filet, un porte-canne.

Les déambulateurs à appuis brachiaux sont l'exemple-même de matériel-déambulateur adapté à une personne ayant besoin d'un soutien du corps important pour se mobiliser, comme une personne hémiplégique. Le patient souffrant d'hémiplégie a une défiscience sensitive mais aussi motrice d'un côté de son corps. Pour pallier à cette défiscience, le rollator assurent à son utilisateur un support au niveau des avant-bras. Les bras sont positionnés avec un angle de 90°, ajustable grâce à une hauteur variable de l'appui, à proximité du corps. Il convient particulièrement aux personnes voutées ayant besoin d’un appui constant au niveau des avant-bras pour avancer.

Le rollator adapté aux patients hémiplégiques : Invacare Dolomite Alpha Basic avec gouttières ou tablette.

Rappel des critères de choix avant d’acheter votre déambulateur

Les déambulateurs à roulettes, 3 ou 4 roues demandent un temps d'adaptation voire un temps d’apprentissage. Dans certains cas un entraînement spécifique avec un kinésithérapeute ou un ergothérapeute est nécessaire pour éviter tout risque de chute.

Lorsque l’on choisit son déambulateur il est conseillé de tenir compte :

  • De l'utilisateur : sa taille, son poids, son état général, sa mobilité, son équilibre, ses capacités cognitives et motrices (adaptation, réaction, tonicité musculaire). Du poids du déambulateur : l’utilisateur doit choisir un déambulateur qu’il pourra soulever et manœuvrer facilement.
  • De l'utilisation : intérieure, extérieure, s’il doit être transporté mieux vaut choisir un déambulateur pliable.
  • De l'environnement : obstacles au sol, qualité des revêtements de sol, état du sol.
  • Du budget.

 

Vous avez besoin de plus de renseignements ? Vous pouvez nous poser vos questions grâce au formulaire de contact ou nous appeler au 04 78 80 20 92.