mercredi 22 novembre 2017

A quoi servent les bas, collants ou chaussettes de contention ?

 

Les bas de contentionchaussettes de contention ou collants de contention sont indiqués en cas d’insuffisance veineuse, douleurs et jambes lourdes, varicosités, varices, taches pigmentées, œdèmes…  Ils compriment la jambe à l’aide d’un tricot textile élastique, d’où le terme « compression médicale », afin d’empêcher l’accumulation de sang dans les veines et favoriser ainsi le retour veineux.  

 

Les bas de contention pour les hommes

Les bas de contention hommes sont destinés à traiter les varices, varicosités et l’insuffisance veineuse, 1 homme sur 4 a besoin d’être traité pour des troubles veineux.

Lien vers : Chaussettes de contention Mediven Active Classe 3+2

Les chaussettes de contention Mediven Active sont destinées aux hommes actifs, ces chaussettes médicales n’ont pas de couture sensibles et visibles, elles sont confortables et permettent de garder les pieds frais et secs grâce à la technologie Climacomfort.

 

Bas de contention pendant la Grossesse pourquoi est-ce important ?

Les femmes enceintes font partie des personnes à risque de développer des varices : une femme sur deux pour la première grossesse, ce chiffre augmente pour la deuxième grossesse. Les causes de cette fragilité sont :

  • Les changements hormonaux
  • L’augmentation de la quantité de sang (20% en plus)
  • La prise de poids : augmente la pression sur les veines des jambes

C’est pour cela que les bas de contention leurs sont très souvent prescris ; afin de leur éviter ces problèmes veineux.

 

Bien choisir ses bas/collants/chaussettes de contention

A quoi correspondent les différentes classes ?

Les bas de contention Classe 1  ont une fonction de prévention :

  • Insuffisance veineuse légère
  • Impatiences
  • Douleurs modérées avec varicosités
  • Station debout prolongée
  • Voyage de longue durée

Lien chaussettes + lien bas + lien collant 

 

Les bas de contention Classe 2 sont conseillées en cas de :

  • Douleurs plus gênantes avec varices
  • Grossesse
  • Insuffisance veineuse chronique
  • Gonflement de jambes

Lien chaussettes + lien bas + lien collant 

 

Les bas de contention Classe 3 s’imposent en cas de :

  • Varices de plus de 3 mm,
  • Œdèmes veineux chroniques
  • Phase aiguë de phlébite

Lien chaussettes + lien bas + lien collant 

 

Les bas de contention Classe 4 sont réservés aux situations plus rares telles que :

  • Des troubles trophiques
  • D’importants et permanents gonflements de jambes, Lymphœdème

Lien chaussettes + lien bas + lien collant 

 

Il existe aussie des collants chaussettes et bas de contention de couleur.

Les matières des bas/chausettes/collants de contention

De nos jours, les matières les plus utilisées sont :

  • L'élasthanne (Lycra) ; confortable, brillant, on retrouve cette matière dans la majorité des chaussettes ou bas de contention de par son pouvoir élastique. L’inconvénient de l’élasthanne : c’est une matière sensible à la lumière.
  • Le coton ; les points forts des contentions en coton sont l’effet thermorégulateur et la facilité d’enfilement, en revanche, ils sont peu élastique et moins esthétiques que les autres (plus épais, moins brillants). Ils sont recommandés pour les personnes à la peau sensible.
  • Les polyamides (Nylon) ; Le voile opaque ou microfibre opaque est à base de polyamide plat, la contention est douce, extensible, chaude et confortable c’est une fibre idéale pour l’hiver. Le voile transparent ou microfibre ultrafine sont très discrets, flexibles et résistants mais aussi élégants grâce à leur effet satiné. 
  • Fil d’Ecosse ; utilisé en général pour les chaussettes de contention homme, il ressemble au coton tout en étant plus  doux et plus résistant.
  • Viscose de Bambou ; c’est une matière anallergique, qui limite la sudation des jambes et des pieds grâce à son effet thermorégulateur, douce et facile à enfiler mais plus épaisse que les autres.

 

Comment bien utiliser ses bas de contention ?

Les bas de contention doivent s’enfiler le matin au réveil, avant le lever, en position couchée. Le pied doit être enfilé jusqu’au talon puis il se déroule petit à petit pour obtenir une compression progressive le long de la jambe. Il est conseillé de porter les bas, chaussettes et collants de contention toute la journée puis de les retirer le soir avant le coucher.

 

Les prises de mesures des bas de contention

Les mesures se prennent le matin sur une jambe reposée.

 Pour VEINAX :

Prises de mesures des bas et collants de contention : tour du mollet au plus large (B) et le tour de la cuisse au plus large (C)

Prises de mesures des chaussettes de contention : tour de la cheville au plus fin (A) et tour du mollet au plus large (B)

 

Taille

Tour de cheville au plus fin (A)

Tour de mollet au plus large (B)

Tour de cuisse au plus large (C)

1

18 à 21 cm

29 à 32 cm

42 à 56 cm

2

21 à 24 cm

32 à 36 cm

49 à 63 cm

3

24 à 27 cm

36 à 40 cm

56 à 70 cm

4

27 à 31 cm

40 à 44 cm

63 à 77 cm

 

 

Le remboursement des bas de contention

Lorsque les bas, collants ou chaussettes de contention sont prescrits par un médecin ou un kinésithérapeute, ils sont remboursés à 65% par l’assurance maladie. La mutuelle peut prendre en charge le complément ou une partie de celui-ci.

 

D’autres moyens des contentions sont utilisés : lien vers bandes de contention

 

Vous avez besoin de plus de renseignements ? Vous pouvez nous poser vos questions grâce au formulaire en ligne "Nous contacter" ou appelez nous au 04 78 80 20 92.